Pour préparer l’examen voici les notions à connaître

Le cours est divisé en 4 parties.

  • La première partie introductive donne les définitions de base : micro, macro et définit le cadre de l’analyse macroéconomique en précisant quelques éléments de l’analyse en terme de circuit ainsi que les outils de la comptabilité nationale permettant de mesurer les différents agrégats : PIB, consommation, investissement, etc.
  • La seconde partie est consacrée à l’analyse classique qui définit l’équilibre macroéconomique sur une base microéconomique en faisant l’hypothèse que la loi de Say fonctionne et en mobilisant la théorie quantitative de la monnaie. Cette approche ne permettra pas d’expliquer de manière satisfaisante la profondeur de la crise de 1929. C’est pour cette raison que va émerger l’analyse macroéconomique Keynésienne.
  • La troisième partie retrace les origines de la théorie keynésienne et définit ses principaux outils d’analyse : fonction de consommation, loi psychologique, esprits animaux, multiplicateur d’investissement, incertitude radicale et finit par une présentation des différents multiplicateurs en guise de présentation de la politique économique.
  • La dernière partie s’attache à éclairer les déterminants du chômage. Les définitions des différents types de chômage sont données et les différentes approches pour y remédier sont présentées. Cet éclairage est réalisé à partir des outils présentés dans les parties précédentes.

Le cours est accompagné de TD qui permettent de vérifier que les étudiants comprennent les notions présentées en cours. Dans les TD de nombreux exercices devront permettre d’approfondir la compréhension des notions évoquées en cours.

 

Suite à notre discussion autour J-B Say, je suis revenu au texte de Say Traité d’économie politique (1803) chapitre XV Des débouchés disponible ici  Je vous propose donc un supplément au TD 2 pour lever toutes ambiguïtés sur l’aphorisme : “L’offre crée ses propres débouchés ” Les questions se trouvent à la fin du texte. Des parties sont soulignées pour faciliter la réponse aux questions. D’emblée, l’une de ces question fera partie de l’examen final. Il demeure un aspect que j’ai négligé c’est le rôle du temps, pour comprendre le rôle de l’argent. Chez les néoclassique le temps s’écoule de façon logique (Walras commissaire priseur), chez les keynésienne le temps s’écoule de manière historique (le temps est irréversible, ce qui génère incertitude et erreurs) Nous reprendrons tout cela rapidement durant les prochaines séances.

Infos complémentaires TD1.

 

Exercice autour du TD 2 : Une entreprise présente cette fonction de production :Latex formula

1) Déterminer la productivité marginale à partir des variations discrètes ?

2) Déterminer la productivité marginale à partir de la dérivée partielle Latex formula ?

3) Rappeler la notion de productivité marginale (dérivée partielle) en valeur et calculer là pour les 16 premières unités de travail sachant que le prix des produits réalisés vaut 30.

4) Quel est l’intérêt d’utiliser la formule suivante : Latex formula par rapport aux calculs des différences discrètes Latex formula ?

 

et eq_marché du travail

cours macro l1_beamer_2018_pour impression_intro

support_TD_2018-2019

The difficulty lies not so much in developing new ideas as in escaping from old ones. - John Maynard Keynes

Support de TD 2017-2018

Correction TD2 exercice 6 2017

Complément Multiplicateurs keynésiens et oscillateur de Samuelson.

Même chose avec Excel.

Présentation des multiplicateurs par Xavier Timbeau.

Examen  final 2017  texte support extrait de l’ouvrage de Patrick Artus et Marie-Paule Virard : Euro par ici la sortie ? et éléments de correction.

 

Lagrangien pour se faire un peu peur :